Tina Bosi, créatrice de la Téhima

La TÉHIMA© est une méditation en mouvement inspirée de la Kabbale.
Dans la Kabbale, les lettres sont reliées à une partie du corps humain. Par exemple le Lamed est connecté à la vésicule biliaire et le Samekh à l’estomac.
La Téhima est un ensemble de 22 chorégraphies. Une chorégraphie pour chaque lettre hébraïque.

La TÉHIMA© est un YOGA DANSÉ.
Comme le YOGA, la TÉHIMA est un ensemble de postures qui s’enchaînent selon une logique anatomique, ostéopathique et respiratoire.
Chaque posture permet de conscientiser et stimuler un organe ou une partie du corps.
La TÉHIMA travaille sur le souffle et la concentration.

La TÉHIMA© est un TAÏ-CHI.
Comme le TAÏ-CHI, la TÉHIMA par son rythme, par le phrasé des mouvements est une véritable discipline corporelle de l’ÉNERGIE.
Cette énergie est le sujet principal de la Kabbale.
Comment faire descendre en nous la lumière à la source du TOUT.

Pratique de la Téhima dans le désert du Néguev (photo Frank Lalou)


La TÉHIMA© est une MÉDITATION en mouvement.
Le mouvement demande une extrême concentration.
Il est libérateur d’ÉNERGIE. Les neurosciences confirment les bienfaits de la danse sur la santé, sur l’équilibre psychique, sur l’harmonie avec le monde et les autres.
La TÉHIMA© favorise aussi la méditation assise.
La TÉHIMA© s’inspire des méditations hébraïques du maître médiéval : Abraham Aboulafia. Une méditation sur les sons et le souffle de la combinatoire des lettres.


LA TÉHIMA© EST UNE PHILOSOPHIE
La pensée hébraïque et la philosophie de la Kabbale accompagnent cette discipline. Le Yoga est soutenu par Advaïta Védanta, La Taï-chi par le Tao-Té-King, les arts martiaux par le Zen. LA TÉHIMA© a pour fondement la Kabbale. Le plus antique livre de la Kabbale qui l’inspire est le Sépher Yétsirah.

Quelques références